Le premier automne


La semaine 34 marque l'entrée dans le premier automne, fin de la pause estivale et signal de la rentrée. Mais il nous manque une information due par un archonte!

Les media ont largement commenté les récents épisodes de grande chaleur, mais désormais n'annoncent plus de nouvelle canicule. Les entreprises et administrations commencent à nouveau à répondre aux sollicitations des clients et administrés. Paris semble désormais épargné des chaleurs étouffantes comme des pluies diluviennes, voitures et piétons réapparaissent dans les rues. Quel est donc ce subtil changement? 

Regardons où en est le cycle des saisons. Le 21 août correspond au 31 octème. D'un coup d'œil sur l'horloge milésienne, nous constatons avoir parcouru deux tiers de notre périple des saisons depuis le solstice d'hiver. La température moyenne des mers de l'hémisphère nord commence désormais à décroître. Le jour dure aujourd'hui environ quatorze heures en France métropolitaine, autant que le 1er quintème (22 avril). C'est à peine si nous avons perçu la variation de la durée du jour ces quatre derniers mois. Le soleil brillait déjà à notre réveil, et restait présent pour nos longues soirées. L'hémisphère nord commence désormais son plongeon dans la nuit: en deux mois, la durée du jour va perdre quatre heures. 

Cette année 2022, le 31 octème tombe dimanche, le dimanche qui suit le 15 août. Un des jours pivots de la modulation horaire solaire, celui de l'entrée dans le premier automne. Nous sommes invités à modifier dès ce dimanche nos habitudes horaires pour tenir compte du lever plus tardif du soleil. Pour la plupart d'entre nous, cette période marque la fin de la pause estivale, le retour plus ou moins progressif à nos activités ordinaires. C'est la rentrée: les élèves reprennent le chemin de l'école le 1er septembre, semaine 35 en 2022 comme le plus souvent. En quelques jours, une population entière change radicalement ses habitudes.

Notons que les étoiles vers lesquelles les hommes de l'Antiquité se tournaient pour repérer les saisons ont subtilement changé le rythme de leurs signaux. Ainsi, l'apparition peu avant le lever du Soleil de l'étoile Sirius, que les Romains appelaient familièrement Canicula (petite chienne) n'annonce plus guère les épisodes de grande chaleur, mais plutôt leur fin. C'est en effet seulement ces jours-ci que l'on peut voir cette brillante étoile dans le ciel du matin.

Les Milésiens vous proposent comme chaque année d'anticiper la planification des prochaines saisons. Notre feuille de jours remarquables associée à nos compléments pour tableurs Excel ou Open Office est à jour pour 2023. A vrai dire, si vous avez déjà téléchargé une version précédente, il suffit de modifier l'année dans l'onglet Jours remarquables.

Nous avons également mis à jour les outils de calendrier pour le langage Javascript utilisé par les sites web. Les navigateurs web permettent l'affichage d'une même date dans différentes langues et zones horaires, et différents calendriers. En plus des calendriers standard, nous proposons les calendriers utilisés historiquement dans les pays d'Europe: julien depuis l'Antiquité, avec passage au grégorien à différentes dates pays par pays à partir de 1582. Nos outils permettent aussi d'adapter la manière de faire apparaître les dates, si les options internationales standard ne vous conviennent pas.

Nous ne proposons pas encore l'almanach 2023. Il nous manque en effet l'information officielle sur les dates des vacances scolaires d'octobre et décembre 2023! L'Education Nationale est notre archonte des temps modernes, elle spécifie de manière discrétionnaire les rythmes scolaires, un aspect clé de notre calendrier. Encore faudrait-il qu'elle les publie suffisamment à l'avance. Ou que les dates des vacances scolaires soient déterminées par un algorithme, mais cette seconde solution nous paraît peu probable.

Bonne rentrée et bon premier automne à tous.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les clés de 2022