Second automne: tout change mais rien ne change


C'est aujourd'hui dimanche 26 septembre 2021 que nous entrons dans le second automne selon la modulation horaire solaire. Pourquoi ce grand décalage par rapport à l'année dernière ?

En 2020, je vous expliquais dès le dimanche 20 septembre que nous entrions dans le second automne. Pourquoi si tard cette année ? Parce que la date conventionnelle est le dimanche qui suit le 19 septembre. Nous sommes dans une année à saut pour ce qui concerne les saisons de lumière, elles arrivent toutes au plus tard. 

Je n'ai guère à ajouter par rapport à ce que je disais il y a un an. Sinon que le projet d'abandon du changement d'heure continue de patiner à la vitesse des républiques administratives. Voilà deux ans que les eurodéputés ont décidé de mettre fin à ce système, et que rien ne semble se passer. Alors qu'il y a plus de 2000 ans, en moins de deux ans, secondé de son seul astronome Sosigène, César  transformait le calendrier luni-solaire des anciens Romains en notre calendrier actuel. Nous faudra-t-il un nouveau dictateur pour faire cesser le changement d'heure ? Ce serait peut-être efficace, mais aussi un aveu d'impuissance de notre société.

Rappelez-vous que certaines institutions utilisent déjà la modulation horaire. Parisiens, vous avez été surpris le 1er septembre par la brusque fermeture dès 19 h 30 de la plupart des parcs ? Dans quelques jours, le 1er octobre, vous perdrez une nouvelle heure. 

La prochaine saison de lumière commence dimanche 31 octobre. Ce jour-là, les enfants exorciseront leur crainte de voir tomber la nuit alors qu'ils ne sont pas encore couchés. Ils frapperont à votre porte et exigeront diverses friandises pour que vous échappiez à leurs malédictions. C'est le rite pour entrer dans la saison sombre. 

Nous vous y donnons rendez-vous.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Date de Pâques: est-ce si compliqué?