Renaissance à la Terre

Le Jour de la Terre 2021 est peut-être une renaissance pour l'humanité surprise depuis plus d'un an par le Sars-Cov-2. Mieux connaître le rythme des saisons est un moyen de mieux connaître cette Terre qui nous héberge et nous nourrit.

Comme chaque année, la célébration du Jour de la Terre, ce 1er quintème (22 avril) 2021, fera entendre concurremment des signaux d'alarme et des messages d'espoir.

Il y a un an, une bonne partie de l'humanité se trouvait tétanisée par la progression d'une infection encore inconnue. Depuis lors, L'Homme a entrepris d'apprivoiser ce nouveau venu dans son environnement. Mieux le connaître permet de mieux le maîtriser, de substituer les mesures appropriées à la peur, de nous réapproprier notre vie.

De même, réapproprions-nous notre relation à la Terre.

Vous verrez sûrement aujourd'hui de nombreuses alarmes quant aux atteintes, supposées ou réelles, de notre environnement, ainsi que des signes d'espoir sur notre capacité à les surmonter. Notre message d'espoir est que le calendrier milésien permette à tous de se réapproprier les saisons, cette formidable horloge des flux énergétiques propice à la vie dans sa richesse, sa variété et sa pérennité. Se les réapproprier, c'est mieux en comprendre les enjeux, mieux appréhender l'évolution climatique dont les signes sont toujours plus nombreux, mieux accompagner cette Terre dans le renouvellement des ressources que nous lui arrachons chaque année.

Quelques éléments peuvent légitimer nos espoirs. En tout premier lieu, des élus parisiens s'intéressent à notre proposition d'horloge des saisons. Vous êtes parisien ? Donnez lui un coup de pouce sur le site du budget participatif de Paris

Mais voici d'autres éléments de réalisation qui témoignent du chemin parcouru depuis environ un an. Avec vos encouragements et vos critiques ces témoignages ouvriront peut-être d'autres portes. Une façon pour vous de célébrer le Jour de la Terre.

Des méthodes de calcul calendaire mental

Nous avons rappelé et développé des méthodes de calcul calendaire mental. Il est désormais possible de calculer de tête le jour de semaine et le numéro de semaine de toute date milésienne, grégorienne ou julienne, et notamment dans l'année courante. Le calendrier en semaines est devenu la référence dans le monde industriel, tout chef de projet ou conducteur de travaux doit pouvoir traduire en date commune le lundi de la semaine 36 ou le dimanche de la semaine 45. Voici comment.

Il est également possible d'estimer de tête les phases de lune et de calculer de tête la date de Pâques pour toute année jusque 2199. Historiens, chroniqueurs, planificateurs, disposent là d'une compétence aussi utile que la table de multiplication. L'intermittent our le professionnel de la mer peut désormais estimer les heures de marée dans sa station favorite sans éternellement rechercher la nouvelle version de l'annuaire des pêcheurs. Référez-vous au calcul de Pâques et à ceux de la lune.

En utilisant les dates milésiennes, chacun estime facilement, de tête, la durée du jour en son lieu de prédilection. Le cadre de la modulation horaire solaire peut utilement guider les agents économiques planifiant les horaires d'activités liées à la durée du jour. Une manière de se préparer à la prochaine disparition du changement d'heure saisonnier en Europe.

Contribution aux outils informatiques

Les langages informatiques achoppent bien souvent sur la gestion des dates et des heures. Les plus âgés d'entre nous se souviennent du "bug de l'an 2000". Les praticiens d'Excel savent (grâce à nous ?) se méfier de l'année 1900, que les premiers concepteurs de tableur ont rendue bissextile par erreur. Le consortium Unicode, qui gère les jeux de caractères de toutes les langues du monde numérique, mais aussi les questions de représentation de dates dans toute culture et tout calendrier usuel, a créé des logiciels de conversion universels pour les calendriers actuellement en usage. Certains de ces logiciels dysfonctionnent, et certaines représentations sont contraires aux bonnes pratiques des historiens. Nous avons proposé des corrections concernant les calendriers indien, musulman et juif. Nous avons aussi proposé une modalité de contrôle de la représentation des ères conforme aux usages courants. Ces éléments seront prochainement mis à la disposition du public, sachant que le déploiement sur l'ensemble des plates-formes, navigateurs et logiciels de bases de données est un processus très lent.

Nous avons activement participé à l'initiative Temporal de gestion des dates et calendriers dans le langage Javascript. Grâce à cette initiative, il sera prochainement aisé de traiter les dates usuelles des pays d'Europe dans les périodes troublées où la réforme grégorienne ne se déployait que progressivement d'un pays à l'autre. Il sera bien sûr très simple d'exprimer et de convertir toute date milésienne.

Nous proposons toujours des versions corrigées de convertisseurs de calendriers réputés, comme celui de Fourmilab et l'application Promenade dans le système solaire de l'IMCCE (Observatoire de Paris). Ces éléments sont disponibles avec nos outils Javascript et pour tableur (OpenOffice, LibreOffice, MS Office, Google Sheets, JavaScript) selon les règles du logiciel libre, sur notre site

Interventions et travaux spécifiques

Nos travaux sur les calendriers éveillent l'intérêt de chercheurs, de pédagogues et même d'honnêtes hommes de ce 21e siècle.

  • Nous avons proposé aux ingénieurs en télécommunication de limiter notre dépendance au numérique (n° 196 de la revue Télécom). 
  • Nous avons proposé à l'heureux propriétaire d'une maison équipée de panneaux solaires d'analyser la performance de sa centrale selon les référentiels des mois milésiens, référentiel adapté à rendre compte de la durée du jour et de l'angle d'ensoleillement. Si vous avez une question du même ordre, contactez-nous
  • Nous sommes en discussion avec un institut de formation horlogère et avec des collectivités pour un projet d'horloge des saisons.

Diffusion du savoir et nouveaux développements

L'appui de la Société Astronomique de France facilite la diffusion de nos travaux auprès de personnes qui en comprennent l'intérêt. 

  • A la veille du premier confinement, nous avons présenté une communication sur les progrès du calcul du jour de semaine, en observant que les premières méthodes n'étaient connues que par des tables, que seuls des initiés connaissaient; et que ce n'est que dans les cent dernières années que sont apparues des méthodes par calcul mental, accessibles à tous.
  • Nous avons ainsi participé au salon Culture et jeux mathématiques de mai 2020 en configuration "distancielle", en proposant trois conférences sur les calculs mentaux calendaires, consultables via notre chaîne Youtube.
  • Pour la Commission des Cadrans Solaires, nous avons résolu un problème pratique de "dates symétriques", c'est-à-dire de dates auxquelles l'ombre d'un gnomon suit le même tracé sur un cadran solaire.
  • Nous avons répondu à une demande de l'émission "Orthodoxie" relative au calcul de la date de Pâques (diffusion prévue le 2 mai (11 5m) 2021 à 9 h 30 sur France 2).
  • Enfin, mais ce n'est pas le moindre sujet d'intérêt, c'est à la suite d'un échange avec un correspondant belge de notre société savante que nous avons élaboré notre proposition de modulation horaire solaire, une grille simple pour prendre le relai du changement d'heure saisonnier.

Emancipation

A l'âge numérique, certains doutent de l'intérêt de méthodes mentales autour du calendrier. C'est oublier que les multiplications sont toujours enseignées aux jeunes enfants de la génération connectée. Les méthodes mentales donnent accès à un savoir plus profond, plus opératoire, qui permet de mieux interroger la Nature avec la Science. C'est à cette émancipation que nous souhaitons apporter notre modeste pierre. 

Louis-Aimé de Fouquières


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Date de Pâques: est-ce si compliqué?