mardi 3 septembre 2019

Un livre de bord pour 4 matelots pleins d'énergie

Les 4 matelots pleins d'énergie ont quitté le port du Crouesty le 11 novème (1er septembre) 2019. En expédition en vue de promouvoir l'énergie propre, ils utilisent les éphémérides milésiennes pour leur livre de bord.

4 matelots pleins d'énergie, c'est une équipe de quatre étudiants d'écoles d'ingénieurs qui se donne pour mission de promouvoir les énergies propres auprès de populations qui n'y ont pas accès facilement. Préparée depuis plus d'un an, leur expédition a débuté dimanche 11 novème (1er septembre) par l'appareillage du voilier Kerwatt (la maison de l'énergie) du port du Crouesty.
Le voilier est équipé de panneaux solaires, ce qui lui permet d'être autonome pour l'énergie nécessaire à la vie à bord en plein océan. Seul le moteur auxiliaire, obligatoire pour les manœuvres de port, utilise de l'énergie fossile.
Neuf entreprises agissant dans les énergies renouvelables sont les partenaires de référence, ainsi que cinq associations promotrices de projets et sept entreprises du monde de la marine et de la communication. Plusieurs dizaines de particuliers ou de petites entreprises ont également contribué au projet. Au titre du calendrier milésien, Miletus a fourni des planches d'étiquettes à coller sur les pages du journal de bord, qui forment les éphémérides milésiennes. D'un seul coup d’œil,  chaque étiquette donne la date en grégorien et milésien, le jour de semaine et le numéro de semaine ISO, l'âge de la lune, l'équation du temps, et enfin "l'écart d'équinoxe", c'est à dire le temps de lumière à ajouter ou retrancher à 12 heures (la durée de lumière à l'équinoxe), exprimé en douzièmes par rapport à l'écart maximum à la latitude courante.
Voici comment utiliser "l'écart d'équinoxe". L'écart entre la durée de lumière dans une journée au solstice d'hiver et au solstice d'été caractérise chaque latitude entre 23° et 66°. Il suffit de multiplier cet écart maximal par "l'écart d'équinoxe" divisé par 12 pour avoir la durée de lumière le jour indiqué à la latitude fixée, avec une erreur de moins d'une demi-heure. Ainsi par exemple, à la latitude du Crouesty, l'écart maximal de durée de lumière est d'environ 8 heures; 16 heures de jour au solstice d'été, à peine plus de 8 heures au solstice d'hiver. Le douzième de cet écart est 40 minutes. Ce 11 novème, l'écart est de 2,0 / 12, soit 80 minutes de lumière à ajouter à 12 heures: le résultat est 13 heures 20 minutes. L'équation du temps est 00:05, soit 5 secondes, le midi vrai arrive 5 secondes après le midi moyen. Les éphémérides de l'IMCCE annoncent un lever de soleil à 5 h 19 (heure solaire locale) et un coucher à 18 h 40. On trouve bien nos 80 minutes en plus des 12 heures, réparties également autour du midi vrai : milieu du jour à 12 h 0 mn 5 s, lever 6 h 40 mn plus tôt, coucher 6 h 40 mn plus tard.

Grâce à l'équation du temps, nos 4 matelots pourraient avoir une bonne estimation de la longitude avec un sextant et une bonne montre, en cas de panne totale de leur GPS. Il peuvent en effet estimer le midi vrai local comme l'heure médiane entre les deux moments où le soleil est relevé à la même hauteur. Ils trouvent le midi moyen local en soustrayant l'équation du temps. Ce midi moyen local caractérise la longitude. 

L'âge de lune leur permet d'anticiper la phase de la lune observable ce jour-là. Cela leur donne également le quantième dans tout calendrier lunaire ou luni-solaire, à un ou deux jours près.

Ce 11 novème (1er septembre) a décidément beaucoup de bonnes propriétés. C'est l'un des jours de changement de sens de l'équation du temps: le lendemain, elle passe à -14 secondes. C'est aussi le deuxième jour de lune, en lune moyenne. L'un des calendriers musulmans considère que c'est le 1er jour du mois lunaire de Mouharram, c'est-à-dire Raas assana, le premier jour de l'année lunaire musulmane.

Bon vent à ces explorateurs des temps modernes, à qui il est donné de vivre en direct les cycles de la Terre. Vous pouvez les suivre en vous inscrivant à leur lettre périodique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire