mercredi 22 mai 2019

Oh, les beaux jours !

Nous entrons dans une période de deux mois de jours longs.



La météo de ces derniers jours n'est pas très clémente aux Parisiens. Les pluies et se succèdent, et les petits matins restent bien frais. Pourtant nous entrons, ce 1er sextème, dans cette période de deux mois où les jours seront les plus longs. Vous êtes déjà conscients que le jour se lève tôt: la journée dure environ 15 heures 20. Alors que nous avons encore gagné plus d'une heure le mois dernier, environ 80 minutes au cours de quintème, nous n'allons plus guère obtenir que 40 minutes supplémentaires pour arriver au solstice d'été. Le 30 sextème, 21 juin et fête de la musique, le soleil sera pendant 16 heures au-dessus de l'horizon.


Pourtant, nous n'attendons les grosses chaleurs qu'aux mois de juillet et août. C'est que les océans, nos véritables régulateurs thermiques, sont aujourd'hui environ à mi-chemin de leur cycle de réchauffement dans l'hémisphère nord. Comme nous le montrons ici, la température moyenne des océans à la latitude de 45° N est minimale vers le 1er tertème, et maximale le 1er novème. Ce 1er sextème est le milieu de la phase de réchauffement. 

Faciliter la compréhension de ces cycles par chacun de vous, tel est le but des Milésiens avec leur calendrier bizarre. Mais les scientifiques s'y intéressent aussi. A la récente semaine d'astronomie et d'astrophysique de Nice, une contribution scientifique a donné lieu au poster ci-dessous. 

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez une étude dans un domaine similaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire