Notifications par courrier électronique

samedi 2 mai 2020

Fausse lettre de Mme de Sévigné

Une lettre attribuée à Mme de Sévigné, évoquant une situation épidémique à Paris en 1687, est démasquée en dix secondes par les Milésiens.


Parmi vos courriers électroniques - car on ne reçoit plus guère de courrier ordinaire ces derniers temps - vous avez pu trouver une lettre attribuée à Mme de Sévigné, en date de "jeudi 30ème d'avril 1687". La lettre décrit un Paris dans lequel il ne faut pas venir. "Le Roi et Mazarin nous confinent dans nos appartements." Plus loin, la lettre évoque "les drôles de masques" que tout le monde porte à Versailles pour empêcher de se contaminer. 

Ceux qui ont quelque souvenir d'histoire, de l'époque où on apprenait encore quelques dates, auront repéré que Mazarin ne pouvait guère confiner grand monde, étant lui-même confiné sous terre depuis 1661. Ce qui permet de lire la suite avec une certaine distance.

Les Milésiens, eux, ont vu la supercherie dès la première ligne. Quelques secondes suffisent pour se rendre compte que le 30 avril 1687 n'était pas un jeudi comme en 2020, mais un mercredi. Et comme l'année suivante était bissextile, le 30 avril tombait alors un vendredi. Décidément ce facétieux faussaire est fâché avec le temps... Il peut apprendre ici à vérifier le jour de semaine d'une date.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire