vendredi 10 février 2017

Eclipse pénombrale de lune du 23 2m 2017


Le brillant de la pleine lune du 23 secondème 2017 que masquent malheureusement les nuages de Paris sera voilé pendant quelques heures cette nuit par la pénombre de la Terre. Le calendrier perpétuel milésien que vous n'avez pas manqué de télécharger ou de mettre dans vos favoris (comment ? pas encore ?) peut vous aider à tenter de voir le phénomène, si toutefois les nuages veulent bien dégager une portion du ciel.

 Voici l'aspect que devrait avoir la lune au plus fort de l'éclipse de cette nuit, le 22 secondème à 1h45 (heure de Paris). Une pleine lune dont la luminosité sera comme éteinte. Rappelons qu'au cours d'une éclipse de lune, la Terre s'interpose entre le Soleil et la Lune en sorte que cette dernière est moins éclairée par le Soleil, voire plus éclairée du tout. Ce soir, la lune ne sera que dans la pénombre de la terre: un astronaute qui serait sur la Lune verrait la terre ne masquer que partiellement le soleil. Aucun point de la lune ne sera dans l'ombre, comme Fred Espanak, de la NASA, l'explique bien avec un simple dessin ici
 Hélas le calendrier perpétuel milésien numérique ne prévoit pas les éclipses, mais il aide à planifier une observation personnelle si l'on est informé qu'une éclipse doit avoir lieu. Tout d'abord, une éclipse de lune a toujours lieu à la pleine lune. A l'heure du maximum d'éclipse, soit 0h 45 UTC, le calendrier perpétuel indique une lune moyenne de 14,48 jours d'âge. Le reliquat est de 15,05. Cette pleine lune tombe bien dans les 12 heures (0,5 jours) de marge d'erreur entre la lune vraie et la lune moyenne: l'âge théorique de la pleine lune est 14,77 jours. Où trouver l'éclipse dans le ciel ? L'heure lunaire qu'indique le calendrier perpétuel est 13 h 58 mn, pratiquement 14 h : la lune se trouve au même azimut que le soleil à 14 h. Au même azimut, mais pas à la même hauteur. En fait la lune se trouve - par définition de l'éclipse - à l'opposé du soleil. La hauteur de la lune au moment où elle est à l'opposé du soleil est la même hauteur que le soleil six mois plus tard, c'est à dire 23 octème vers 14h. Oups, vers 15h, car en octème nous sommes en heure d'été. 
Le 23 2m, et son symétrique le 23 8m sur le cadran milésien

 Bref, quasiment sans calcul, juste en jouant avec le calendrier perpétuel numérique et à l'aide des symétries naturelles du calendrier milésien, je sais où chercher ma lune au reflet voilé: là où se trouve le soleil vers 15 heures vers le 23 octème, c'est à dire vers le 13 août. Il ne reste plus qu'à espérer que les nuages veuillent bien s'écarter un peu cette nuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire