mardi 4 octobre 2016

Anniversaire du calendrier grégorien: Google se trompe !

Google commémore à une date du calendrier grégorien un événement tombé à la même date, mais en calendrier julien !



  Aujourd'hui 14 décème (4 octobre) 2016 Google célèbre le 434e anniversaire du calendrier grégorien. Pour nous autres, adeptes du calendrier milésien et soucieux de bien situer les dates dans le cycle des saisons, c'est une double hérésie ! Le premier jour du calendrier grégorien a été en effet le 25 décème 1582, soit le 15 octobre 1582 à Rome et dans quelques pays catholiques. La veille, 4 octobre 1582, dernier jour du calendrier julien, était donc le 24 décème 1582, nous devrions le fêter dans dix jours.
  Admettons que nous souhaitions remémorer le 4 octobre du calendrier julien: celui-ci tombera non pas le 24, mais le 27 décème (17 octobre grégorien) prochain. De nombreuses églises orthodoxes continuent d'utiliser le calendrier julien, lequel continue de prendre du retard par rapport au grégorien. Ce retard est de 13 jours depuis le 10 tertème 1900 (1er mars 1900), dernière année multiple de 4 mais non bissextile en calendrier grégorien.
  L'erreur de Google est la même que cette faite à propos de l'anniversaire du décès de Shakespeare, célébré le 23 avril, à la même date que celui de Cervantès pourtant mort 10 jours plus tôt il y a 400 ans: on célèbre un anniversaire à la date qui s'énonce de la même manière, et non celle qui correspond à la même position dans l'année tropique (voir page Shakespeare et Cervantès).
  Microsoft n'est d'ailleurs pas en reste: le calendrier du système d'exploitation Windows, notamment utilisé par Microsoft Excel, est décalé d'un jour entre le 1er janvier et le 29 février 1900, puisque 1900 n'était pas bissextile !
  Amis scientifiques, historiens, pédagogues, il est temps d'utiliser un calendrier simple et précis: le calendrier milésien ! Des mois alternés de 30 et 31 jours, des saisons qui commencent le 1er du mois, le jour intercalaire situé à la fin de l'année et non au beau milieu! On rend ainsi mieux compte des phénomènes climatiques et économiques saisonniers, et on calcule plus simplement les jours de semaine, les mois lunaires pour anticiper les marées, et même la date de Pâques ! Et enfin on donne des dates historiques précises !

  Faites connaître notre site, commentez l'article, aimez nos pages, partagez !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire