jeudi 25 décembre 2014

Noël 2015 (25/12/2014 grégorien, 5 1m 2015 milésien)

La date de la Nativité du Christ, origine de l'ère chrétienne, est fixée par des considérations astronomiques plus qu'historiques.


  Les Chrétiens fêtent Noël. Qui se souvient que cette fête a été fixée artificiellement au 25 décembre par le moine Denys le Petit, celui-là même qui a fixé l’origine de l’ère chrétienne ? Les recherches historiques indiquent que le Christ a dû naître avant -3 de l’ère commune, soit antérieurement à 4 avant J.-C., car quand on compte « avant Jésus-Christ », il n’y a pas d’année 0, l’année 1 avant J.-C. précède immédiatement l’an 1 de l’ère commune (ou an 1 A.D.).

Denys le Petit ou Dionysius Exiguus
  Mais revenons à Denys le Petit. C’est vers l’an 532 qu’il propose de fixer l’année d’origine de l’ère chrétienne à la naissance du Christ. Il observe une propriété intéressante de l’année 753 de la fondation de Rome : la nouvelle lune de printemps n’a lieu que deux jours après le 25 mars. Or le calendrier julien avait été conçu de sorte que le 25 mars corresponde à l’équinoxe de printemps. Denys le Petit en conclut que ce jour ne peut être que celui de la conception mystérieuse. Et bien entendu, la naissance est neuf mois plus tard, le 25 décembre, qui est d’ailleurs le solstice d’hiver selon le calendrier julien. Ainsi l’an 1 est l’année qui suit immédiatement ce solstice. Denys peut ainsi établir l’origine de tables lui permettant de calculer la date de Pâques.

  Il est intéressant de noter que ce 25 décembre de l’an 0 est le 3 1m 1, non pas le 5. En réalité, le 25 décembre était chez les Romains la fête de Sol Invictus, le soleil invaincu, et représente le solstice d'hiver. Ce solstice avait réellement lieu le 23 décembre depuis la mise en place du calendrier julien (en -44), soit en effet... le 1er unème.


Finalement, Noël ne devrait-il pas être fêté le 3 unème, voire le 1er unème ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire