lundi 10 septembre 2018

Bonne année hébraïque et musulmane

Sana saïda 1440 ! Shana tova 5779 ! Ce 20 novème 2018 est pour la troisième fois consécutive le début de l'année pour les juifs comme pour les musulmans. Ce n'est pas près de se représenter.

Les Milésiens savent que le 20 novème 2018 est le jour d'une nouvelle lune moyenne. L'épacte milésienne est 2 pour 2018, l'âge lunaire la veille du 1er novème est l'épacte plus le nombre de mois après le début de l'année, 2+8, soit 10. Pour dépasser 29,5 il faut donc atteindre le 20 novème. Une explication sur ce calcul sur la page lune du site du calendrier milésien.

La nouvelle lune proche de l'équinoxe d'automne marque le début de l'année hébraïque. Tous calculs faits, c'est bien ce lundi 20 novème (10 septembre) que tombe Roch Achana, le début de l'année hébraïque 5779. Mais ce début de mois lunaire est aussi Raas Asana, le début de l'année musulmane 1440, du moins selon certains calendriers algorithmiques, car pour d'autres Raas Asana tombe mardi 21 voire mercredi 22 novème.

C'est la troisième année de suite que Roch Achana et Raas Asana coincident. Les Milésiens de la première heure avaient déjà fait cette remarque le 13 10m (3 octobre) 2016, Roch Achana 5777, également Raas Asana 1438 pour le calendrier "tabulaire civil". A nouveau en 2017, le 1er 10m était Roch Achana, et aussi Raas Asana pour la plupart des calendriers musulmans, à l'exception toutefois du calendrier tabulaire civil.

Cette coincidence ne se reproduira pas l'année prochaine. L'année hébraïque 5779 est embolismique, c'est-à-dire comprend un mois lunaire supplémentaire. Elle va se décaler d'un mois lunaire par rapport au calendrier musulman. La Pâque juive 5779, le 14 Nisan, arrivera 19 jours plus tard qu'en 2018: le 29 quartème (19 avril) au lieu du 10 (31 mars). Comme en 2018, elle sera assez proche de la Pâque chrétienne: celle-ci tombe le dimanche suivant la pleine lune de printemps, soit le 31 quartème (21 avril).

Notre génération n'est pas près de revoir une telle coïncidence entre les débuts d'année hébraïque et musulmane. Ce n'est que le 7 décème (27 septembre) 2049 que Roch Achana correspondra à nouveau avec le début de l'année musulmane, puis à nouveau le 27 novème (17 septembre) 2050 et le 17 novème (7 septembre) 2051. Ces trois ou parfois seulement deux coincidences successives sont espacées d'environ 31 ans. Il faut donc se résoudre, pour les prochaines années, à souhaiter Sana Saïda et Shana Tova à deux moments distincts.

Le convertisseur de calendriers permet de rechercher et de vérifier ces correspondances.

1 commentaire: