samedi 22 avril 2017

Journée de la Terre

Le 1er quintème est la date retenue pour célébrer la journée de la Terre. En quoi le calendrier milésien contribue-t-il à cette initiative des citoyens du monde ?

Ce matin la page d'accueil Google nous fait connaître cette célébration fixée au 22 avril. De nombreux sites vous proposent des "Astuces journées de la Terre" ayant pour but de diminuer la destruction de ressources que la Terre ne renouvelle plus au rythme où l'humanité les consomme.

Le site Science post relaie en France l'initiative de la NASA à cette occasion: adoptez un site de la planète. Au nom du calendrier milésien, Thalès de Milet a adopté ce site, au large de Madagascar. On peut faire défiler sous forme de vidéo les informations quotidiennes relatives au site adopté ou à un autre, pendant une période que l'on choisit. 

Grosse déception: le calendrier utilisé est le calendrier grégorien, déphasé par rapport au cycle des saisons.

Comme le savent les Milésiens, un calendrier en phase avec les événements tropiques (solstices et équinoxes) permet de mieux suivre les pulsations annuelles des phénomènes climatiques. Démonstration sur nos pages à propos de la surface de la calotte glaciaire et de la température de surface des océans (Sea Ice et Sea Surface Temperature), données importantes que la NASA nous propose de suivre.


La température de surface présente un minimum le 1 3m et un maximum le 1 9m chaque année.
Moyenne de la température de surface des océans à 45,5° N de 2014 à 2017 (Miletus)
On voit bien sur ce graphique que le minimum et le maximum de la température de surface à 45,5°N (latitude choisie parce que l'amplitude de variation est particulièrement importante) ont lieu respectivement vers le 1er 3m et le 1er 9m du calendrier milésien.

C'est pourquoi j'appelle aujourd'hui les gestionnaires de données climatiques à proposer des extractions de données et des synthèses par mois milésien plutôt que par mois grégorien. 

Je suis en effet persuadé que le référentiel du calendrier milésien est mieux adapté pour  appeler l'attention du grand public sur la nécessité de préserver ces cycles.

Vous observerez que les explorateurs des temps modernes que sont Tara Expéditions sont à leur insu précurseurs du calendrier milésien, eux qui choisissent d'entamer leur parcours autour du pôle Nord un 1er décème, date approximative de l'équinoxe (voir la surface de la calotte glaciaire).

Alors n'hésitez pas à faire comme eux.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire