dimanche 6 novembre 2016

16 onzème, milieu de l'automne

Arbres du jardin du Ranelagh le 16 onzème 2016
Arbres du jardin du Ranelagh à Paris

La mi-onzème, exact milieu de l'automne, est la période critique entre la tiédeur de l'équinoxe et les nuits les plus longues. Pas étonnant que l'on commémore les défunts, en famille et collectivement. 

Nous sommes aujourd'hui au milieu de l'automne, à égale distance entre l'équinoxe encore chaud et agréable et le solstice d'hiver sombre et froid. C'est un de ces jours charnières de saison encore douce, mais de journées désormais courtes. Par rapport à un peu moins de 4 heures de jour à perdre entre l'équinoxe et le solstice d'hiver, nous en avons déjà perdu 3. 

Cette période de feuilles mortes et mouillées qui gênent le freinage des trains est aussi la période des célébrations de nos morts, avec la journée commémorative familiale du 12 onzème (2 novembre) et celle, nationale, du 21 onzème (11 novembre). Ce n'est pas tout à fait un hasard si elles ont lieu au milieu du mois central de l'automne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire