jeudi 21 janvier 2016

Estimer la date du nouvel an chinois

Le nouvel an chinois, ou Têt (en vietnamien) est la seconde nouvelle lune après le solstice d'hiver. Par définition, elle tombe au plus tôt le 30 unème, au plus tard le 29 secondème. L'épacte milésienne permet de l'estimer facilement.


Déjà un mois depuis le solstice d'hiver. On commence enfin à sentir le rallongement des jours, en fait à peine une quarantaine de minutes à Paris depuis le solstice, en fait autant que le raccourcissement au cours de douzème. Malgré cet allongement, le mois qui commence est le mois central de l'hiver, le plus froid de l'année.

Je vous avais dit de mémoriser l'épacte au début de cette année. J'ai légèrement enrichi la page d'accueil: désormais, vous lisez que l'épacte milésienne pour 2016 est 10 et vous voyez un nouveau chiffre, le reliquat lunaire de l'année, 19,5 en 2016. Le reliquat lunaire en début de l'année, c'est le nombre de jours avant la première nouvelle lune. Celle-ci a donc eu lieu dans la nuit du 19 au 20 unème. La somme de l'épacte et du reliquat lunaire est toujours égale à 29,5, la durée arrondie d'une lunaison moyenne, en jours.
En fait ces deux chiffres permettent d'estimer la phase de la lune à n'importe quel moment de l'année. En effet, au début de chaque mois pair (comme secondème), l'épacte augmente de 0,5 et le reliquat diminue d'autant par rapport au début du mois précédent. L'épacte à la veille de secondème est donc de 9,5, et le reliquat lunaire de 19. Cela signifie que la nouvelle lune de secondème aura lieu le 19 secondème. C'est donc la date approximative du Têt, le nouvel an chinois, fixé à la nouvelle lune de secondème. Bingo, le Têt 2016 est effectivement fixé au 19 secondème, le 8 février en grégorien en cette année bissextile. Préparez-le dignement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire